Et si procrastiner était cool ?

𝗘𝘁 𝘀𝗶 𝗽𝗿𝗼𝗰𝗿𝗮𝘀𝘁𝗶𝗻𝗲𝗿 é𝘁𝗮𝗶𝘁 𝗰𝗼𝗼𝗹 ! 𝗩𝗼𝗶𝗿 𝗺ê𝗺𝗲 𝘂𝘁𝗶𝗹𝗲 ? 𝗕𝗼𝗻𝗻𝗲 𝗻𝗼𝘂𝘃𝗲𝗹𝗹𝗲 𝗻𝗼𝗻 ?
Mais oui, réhabilitons la procrastination, enfin du moins certaines d’entre elles,
elles nous signalent que notre intention et le passage à l’action sont mal emboîtés,
qu’il y a un truc à ajuster !

Albert Moukheiber, Ph.D 𝗱𝗮𝗻𝘀 𝘂𝗻𝗲 𝘃𝗶𝗱𝗲𝗼 𝘀𝘂𝗿 Welcome to the Jungle France nous éclaire sur ce qui se passe dans notre cerveau quand nous procrastinons et partage au passage son Intention Action Gap, merci @Albert !

Quand ça patine, ca procrastine, quelques ajustements peuvent être pertinents :
s’assurer que la 𝗿é𝗰𝗼𝗺𝗽𝗲𝗻𝘀𝗲 𝗱𝗲 𝗹’𝗮𝗰𝘁𝗶𝗼𝗻 à mener vaut la peine de s’y mettre
que le 𝗰𝗼û𝘁 𝗱𝗲 𝗺𝗮𝗶𝗻𝘁𝗶𝗲𝗻 n’est pas trop laborieux ni pénible,
que le 𝗰𝗼û𝘁 𝗱’𝗲𝗻𝘁𝗿é𝗲 est gérable.

Il nous donne au passage la permission de procrastiner dans certaines situations :
lorsque faire ne me fait pas du bien.

U𝗻 𝗲𝘅𝗲𝗺𝗽𝗹𝗲 :
Souvenez vous la dernière fois que vous avez passé un entretien, ou un examen médical, ou encore fait une demande sans avoir de réponse immédiate,
à la suite de ces moments importants, s’ensuit une tension, un stress avec son armada de “Si ça se trouve”…
Si ça se trouve j’ai mal fait, elle m’a trouvé naze, je pense que j’étais bien mais mais c’est un leurre et blablabla blablabla … tous ces jugements intérieurs qui plombent le mood de la journée, une façon de se flageller gratuitement.

𝗟𝗲𝘀 𝗮𝗰𝗰𝗼𝗿𝗱𝘀 𝘁𝗼𝗹𝘁è𝗾𝘂𝗲𝘀 𝗻𝗼𝘂𝘀 𝗿𝗲𝗻𝗱𝗲𝗻𝘁 𝘂𝗻𝗲 𝗳𝗶è𝗿𝗲 𝗰𝗵𝗮𝗻𝗱𝗲𝗹𝗹𝗲 𝗽𝗼𝘂𝗿 𝘀’𝗲𝗻 𝘀𝗼𝗿𝘁𝗶𝗿 :
Pas de supposition : on zappe les « si ça se trouve »
Faire de son mieux en fonction de l’énergie disponible à l’instant T
et vous pouvez en rajouter une couche avec « Se foutre la paix » de Fabrice Midal ! Au moins tant qu’on n’a pas la main sur la décision !
Procrastinez le temps de retrouver la main, ça vous fera du bien !

NB : idée de prochain article sur les comportements passifs et la procrastination, parce que oui celle ci peut aussi nous signaler que le réajustement ne va pas être évident évident.

Pour info 𝗷’𝗮𝗶 𝗽𝗿𝗼𝗰𝗿𝗮𝘀𝘁𝗶𝗻é 𝗽𝗼𝘂𝗿 é𝗰𝗿𝗶𝗿𝗲 𝗰𝗲 𝘁𝗲𝘅𝘁𝗲, ou plutôt l’écriture s’est activée plusieurs fois dans ma tête sans que j’écrive, j’ai laissé passé le slot et du coup j’ai fais ça en 2 / 2 ce matin, et j’ai laissé s’envoler 4 ou 5 façons de traiter le sujet (qui peuvent me revenir en tête à tout moment cela dit)  :
coût d’entrée surévalué, j’aime écrire sur ce type de sujet,
coût de maintien indolore pour ce qui est de ce matin, mais d’une certaine manière le fait d’avoir écrit dans ma tête plusieurs fois a généré des actions avortées et donc peut être un coût de maintien excessif
Récompense : ça va dépendre de vos likes et de ma satisfaction personnelle d’avoir écrit cette semaine, la fierté d’avoir fait ce que j’avais prévu, affaire à suivre 😉

Procrastination WelcomeToTheJungle AccordsToltèques CommentSeDireaSoi

Posts created 5

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.